AccueilAction collectiveCommuniquéPourquoi nous soutenons l’initiative Alternatiba Lille, et pourquoi nous n’y participerons pas.

Par l’Église de la Très Sainte Consommation, à Lille, le 2 octobre 2014.

Notre préoccupation du dérèglement climatique et de la justice sociale nous portait tout naturellement à participer à Alternatiba Lille. Mais nous avons appris en juillet que quelques personnes portant le projet étaient investies dans le mouvement des Gentils Virus. L’une d’entre elles, qui représente Alternatiba Lille au niveau national, a même participé à la manifestation Jour de Colère, rendez-vous de différentes mouvances d’extrêmes droite [1]. Malgré l’esprit de « contre-manifestation » revendiqué, il s’agissait de dialoguer avec les groupes présents sans s’opposer à leurs messages, mais pour « accoucher d’une pensée positive » (sic) [2].

Précisons tout de suite une chose: le but de ce communiqué n’est pas de porter des accusations d’appartenance à l’extrême droite: nous rejetons et condamnons toute association d’Alternatiba Lille ou de ses organisateurs au fascisme.

Alternatiba rassemble, et c’est tant mieux, des personnes n’ayant pas toutes une expérience militante, pour qui l’évènement peut être un premier pas dans la mobilisation. Mais le contexte politique actuel, marqué par une progression de l’extrême droite, est lourd. Raison supplémentaire pour la prise de conscience collective d’un réel problème : il nous paraît vital de prendre en compte le danger du confusionnisme, largement sous-estimé dans la sphère militante, et ceci au delà du cas d’Alternatiba Lille. Car ce discours confusionniste peut séduire nombre de personnes révoltées et sincères…

Les Gentils Virus sont une émanation d’Etienne Chouard, qui critique le fonctionnement de notre démocratie et promeut l’idée du tirage au sort en politique et de la réécriture de la constitution. Nous ne jugeons pas ces points, mais sa position vis à vis de l’extrême droite : au prétexte de n’exclure personne du débat, il défend des individus comme Alain Soral [3], clairement affilié à l’extrême droite [4]. La philosophie des Gentils Virus est la même : à vouloir s’allier avec tout le monde, ils sont un piège à éviter, car ils établissent, qu’ils le veuillent ou non, des passerelles entre militants sincères et personnages nauséabonds. Dans l’histoire, le plus dangereux n’est pas forcément le loup, c’est parfois celui qui laisse sciemment ouverte la porte de la bergerie.

En ce sens, nous condamnons la réaction de certains éléments moteurs d’Alternatiba Lille, qui devant le tollé soulevé par la sympathie aux Gentils Virus et la présence à Jour de Colère, n’ont pas réagi. Nous regrettons que le débat ait été envenimé par des accusations de fascisme, que nous n’avons pas proférées. Mais il est dommage que la levée de bouclier n’ait pas abouti à une prise de conscience honorable de la part des personnes concernées, et les ait au contraire retranchées dans leur position, et ce même après plus d’un mois de recul [2]. Sans nous étendre sur le fonctionnement interne bien éloigné de la démocratie réelle défendue et affichée par le mouvement, et compte-tenu de la présence massive de discours confusionnistes dans les réseaux militants, nous demandons une charte claire et rigoureuse sur ces points à l’avenir. Surtout si le mouvement aspire à maintenir cette dynamique à plus long terme.

Une dynamique fédératrice ? Mais pour quelles alternatives? Et surtout avec QUI les mener, pour QUEL projet de société ? Il est pour nous nécessaire de se positionner, et d’endiguer le discours réducteur selon lequel pour sauver la planète, il faudrait se rassembler même si nous n’avons pas les mêmes valeurs. Nous regrettons ainsi l’« ultrapositivisme » du projet Alternatiba Lille, qui a toutes les chances d’être récupéré par les institutions, voire par des mouvements dangereux, aux valeurs contraires aux nôtres. Il existe d’autres personnes que Chouard, d’autres mouvements, pour appréhender et diffuser la critique radicale du système, et pour questionner la constitution, la démocratie et proposer des alternatives. Que ce soit dit! Utilisons les ressources qui n’établissent aucune passerelle avec de pseudo-dissidents, quand bien même ils nous rejoindraient sur certains points !

Ainsi, l’Église de la Très Sainte Consommation aurait été ravie de participer à un tel mouvement, et le sera à l’avenir si ces personnes comprennent et acceptent le problème (tout le monde peut se tromper, c’est ce qu’ils disent de l’extrême droite), condamnent les Gentils Virus et Jour de Colère ou démissionnent du projet. Nous attendons par ailleurs fermement qu’Alternatiba Lille se positionne clairement face à la « Manif pour tous », qui aura lieu au même moment.

Malgré ces deux points noirs (confusionnisme et volonté d’enterrer les conflits nécessaires), l’Église de la Très Sainte Consommation salue le travail effectué par l’équipe d’Alternatiba Lille pour que cet événement existe. On a souvent reproché à l’ETSC l’absence d’un programme clair, alors qu’en raillant par exemple l’esprit de compétition généralisé, nous nous attaquons à un problème majeur. La lutte acharnée contre toute forme de compétition est pour nous, comme elle le fut pour Albert Jacquard, un chantier déjà énorme en soi, à même de mobiliser toutes nos énergies. De même, Alternatiba a le mérite de proposer des alternatives contre la résignation ambiante, sans projet clé en main, mais avec de nombreuses pistes pour un mieux vivre ensemble, et une mobilisation massive face à l’urgence climatique. Ce qui est déjà exceptionnel.

En espérant que nos critiques et alertes bienveillantes auront été constructives et propices au changement (c’est maintenant !), l’ETSC souhaite une grande réussite à Alternatiba Lille, en lui donnant rendez-vous l’année prochaine.

[1] http://www.liberation.fr/societe/2014/04/06/le-jour-de-colere-fait-pschitt_993585
[2] http://www.lavoixdunord.fr/region/portes-qui-claquent-et-chasse-aux-fachos-l-ete-ia19b0n2358794
[3] http://youlountas.net/spip.php?rubrique84&lang=fr
[4] http://www.antifabzh.lautre.net/roazhon/2011/05/qui-est-vraiment-alain-soral/


Commentaire

Pourquoi nous soutenons l’initiative Alternatiba Lille, et pourquoi nous n’y participerons pas. — Un commentaire

Laisser un commentaire