AccueilAction collectiveCommuniquéPerquisition et gardes à vue contre la Mutuelle des fraudeurs

A 8 heures 30 ce matin, sept personnes encagoulées ont arrêté un camarade suspecté d’appartenir à la mutuelle des fraudeurs. Ils ont ensuite perquisitionné son appartement, volé de l’argent et les ordinateurs. Une deuxième personne est convoquée dans l’après-midi, elle sera elle aussi mise en garde à vue.

Transpole porte plainte pour incitation à la fraude, alors que la fraude n’est pourtant ni un crime ni un délit, mais une contravention.

Nous devons considérer cette perquisition et ces arrestations comme une intimidation couronnant l’escalade de la violence organisée par Transpole et Lille Métropole :
– Mise en place de la vidéosurveillance depuis 2001 dans les stations, les rames et les bus, puis pose de micros ;
– Fichage des déplacements individuels avec la carte « Pass pass » ;
– Des contrôleurs et agents de sécurité de plus en plus agressifs ;
– Échange d’infos avec l’Education nationale, la Police, les bailleurs
sociaux, etc… dans le cadre du Contrat Local de Sécurité ;
– Aujourd’hui perquisition et gardes à vue pour de supposés fraudeurs ;
– Demain vidéo surveillance « intelligente » pour détecter les fraudeurs (Voix du Nord du 16/04/14)

Si on ajoute à cette politique de fichage la hausse des tarifs depuis 10 ans dans cette période de paupérisation, nous considérons que Transpole et Lille Métropole sont les premiers à inciter à la fraude !

Ne nous laissons pas intimider et montrons notre solidarité, RDV jeudi 17 avril à 18h30 à la station de tramway « Saint Maur » pour un rassemblement devant les locaux de la Brigade financière et de la DCRI, 634 avenue de la République à Marcq-en-Baroeul, où sont enfermés les deux mis en cause.

Mutuelle des fraudeurs et L’Insoumise, Lille, le 16 avril 2014.


Commentaire

Perquisition et gardes à vue contre la Mutuelle des fraudeurs — Un commentaire

  1. Pour faire le lien avec un évènement récent à Manosque, lorsque pôle-emploi radie des « sans autre ressource que les allocations chômage » sans leur proposer d’emploi (ce qui prouve bien qu’il n’y en a pas) on est dans le même registre.

Laisser un commentaire