AccueilInitiativesLuttesGaz de couche : nouvel avatar des masseurs de roche…

Communiqué de presse des collectifs locaux, réunis en coordination nationale à Lille, Nord/Pas-de-Calais, les 7 et 8 septembre 2013.

https://i0.wp.com/www.nongazdeschiste.fr/images/logo.png?w=940
Les collectifs français réunis à l’initiative du « Collectif Houille-ouille-ouille 59/62 » tiennent à mettre en lumière un risque réel jusqu’alors largement méconnu : l’exploitation des gaz de couche.

Contrairement aux gaz de mine, dont l’extraction consiste à récupérer le méthane circulant dans les galeries des anciennes mines de charbon, le gaz de couche requiert, pour son exploitation, les mêmes techniques extrêmes que les gaz et pétrole de schiste. En effet, si l’exploration des gaz de couche peut être menée sans recours à la fracturation hydro-chimique, son exploitation rentable rend cette technique le plus souvent indispensable(2). Les risques habituellement associés à cette technologie sont d’autant plus importants dans le Nord/Pas-de-Calais et en Lorraine, que les innombrables galeries existantes rendent le sous-sol particulièrement instable et sensible aux séismes.
Déjà commencée en Lorraine (permis « Bleue-Lorraine »), l’exploration des gaz de couche est aussi la cible de permis octroyés, entre autres, dans le Nord/Pas-de-Calais (« Sud-Midi » et « Valenciennois ») ainsi que de demandes de permis, notamment « Nord-Cambrai » dont l’instruction vient d’être réactivée par un avis de mise en concurrence européenne, et « Bleue-Lorraine Sud » en Moselle, 57, prolongé.
Comble du cynisme, l’électricité qui serait produite à partir de gaz de houille (en réalité, des gaz de couche), sera, selon EDF(3), subventionnée par le Conseil Régional de Lorraine et par la Contribution au Service Public de l’Électricité, CSPE, prélevée sur les factures des usagers et censée être consacrée aux énergies renouvelables !

Nous apportons notre soutien total à ceux qui luttent contre les énergies extrêmes et s’exposent à la répression, comme récemment en France à Jouarre (plus de 500 personnes rassemblées le 3 août) et à Nîmes (plus de 1000 personnes, le 30 août), et à travers le monde, que ce soit par le biais d’occupations (Balcombe au Royaume-Uni, Zurawlow en Pologne, Colette au Canada) ou d’autres mobilisations (Roumanie, Neuquén en Argentine, etc.).
Notre détermination est plus que jamais renforcée par la venue en France de Josh Fox, réalisateur de Gasland, pour présenter son nouveau film Gasland II. Nous annonçons dès à présent une forte mobilisation partout sur le territoire, notamment lors de la journée mondiale « Global Frackdown » du 19 octobre prochain.

Des alternatives aux hydrocarbures existent. Sortons des schémas archaïques et productivistes et de la frénésie extractiviste !

Contacts presse
Nord/Pas-de-Calais, Christine Poilly : 06 21 68 30 87
Ile-de-France, Julien Renault : 06 75 60 59 34
Sud-Ouest, Sylviane Baudois : 06 83 20 51 96
Sud-Est, Alain Roubineau : 06 73 94 66 97

Signataires ; collectifs et associations
Carmen (02), Gazpart (02), Touche pas à mon schiste ! (07), Collectif 07 (07), Citoyens du Narbonnais Non Gaz et Pétrole de Schiste (11), Non au gaz de schiste Montélimar /Drôme Sud (26), Romans Nord Drôme des Collines (26), FRAPNA 26 (26), Roynac 26 (26), Gard Rhodanien (30), Cigalois (30), Les Mages AJC (30), Garrigue Vaunage (30), Roquedur-Le Vigan (30), Anduze (30), Gardonnenque – Petite Camargue (30), Viganais Non aux gaz et pétrole de schiste (30), Basta ! Gaz Alès (30), Nîmes anti schiste (30), Piémont cévenol (30), Gers Non au gaz de schiste (32), Bassin de Thau (34), Sète (34), Non aux gaz de schiste Canal-Lirou (34), Montpellier littoral Contre les gaz et pétrole de schiste (34), Ceressou (34), Orb-Jaur Non au gaz de schiste (34), Eco’lectif Dégaze Gignac et environs (34), Lodévois (34), Grand Montpellier (34), Pézenas (34), Clapiers (34), Inter-collectif Plaines du Languedoc Non au gaz de schiste (LR), Isère Stop aux GHRM (38), Haut-Jura (39), Martel Non au gaz de schiste et de Houille (46), Lot-et-Garonne Non au gaz de schiste (47), Association Stop au gaz de schiste-Non al gas d’esquist 47 (47), Causse Méjean – Gaz de schiste NON ! (48), Florac Non gaz de schiste (48), La Canourgue (48), Houille ouille ouille (59-62), Pays fertois (77), Pays de Coulommiers (77), Briard (77), Bocage gâtinais (77-89-45), CRI – Nonville (77), Association Nature-Environnement 77 (77), Union PNR de la Brie et des deux Morins (77), Collectif Marne-Ourcq-Multien (77), Stop pétrole de schiste 77 (77), Entrecasteaux (83), Collectif 83 (83), Essonne Non aux gaz et pétrole de schiste (91), Ile-de-France Non aux gaz et pétrole de schiste (IDF), Collectif ALDEAH / France et Amérique Latine, Association Gaïa – SOS planète en danger, Association nationale No Gazaran !

(1) Le gaz de houille est le terme générique pour désigner les gaz (méthane…) issus du charbon, dont les gaz de mine et les gaz de couche.
(2) INERIS. Voir « Fracturation hydraulique : les pétroliers jugent qu’il n’y a pas d’alternative », Actu Environnement, 19 avril 2013, http://www.actu-environnement.com/ae/news/fracturation-hydraulique-alternatives-gaz-schiste-houille-geothermie-18344.php4
(3) EDF/AFP, 18 juin 2013, http://www.romandie.com/news/n/_L_electricite_a_base_de_gaz_de_houille_va_etre_subventionnee27180620131913.asp

Plus
http://www.nongazdeschiste.fr/index.php/savoir-lessentiel/173-les-permis/300-chronique-d-une-maree-noire-annoncee
http://www.nongazdeschiste.fr/index.php/savoir-lessentiel/173-les-permis/299-l-exploration-du-gaz-de-couche-charbon-par-fracturation-va-bientot-commencer
http://www.nongazdeschiste.fr/index.php/savoiretcomprendre/296-gasland-ii-de-josh-fox


Commentaire

Gaz de couche : nouvel avatar des masseurs de roche… — Pas de commentaire

Laisser un commentaire